Comment écrire un roman ? (méthode facile)


Cet article n'était pas du tout prévu, mais sur un groupe Facebook, une gentille blogueuse m'a demandé si je pourrais expliquer comment écrire un roman suite à mon article précédent que vous pouvez retrouver ici.
 Je ne suis pas auteur, peut-être un jour, je l'espère, mais j'ai tout de même réussi à poser sur papier une histoire de près de 80 000 mots. Donc je pense que je peux répondre à cette simple question, du moins, en vous expliquant comment moi j'ai écrit un roman.


1- Trouver l'idée de base, le sujet


Oui, ça ne parait pas comme ça, mais si vous voulez écrire un roman, il vaut mieux avoir une idée hein 😉. Si ce n'est pas le cas, ne vous en faites pas, je trouve qu'il est très simple d'en trouver.

Plusieurs petites techniques :

- Écrire le livre que vous voudriez lire.
- S'inspirer de ses rêves ou cauchemars.
- S'inspirer de l'actualité.
- Et ma préférée : créer une carte heuristique, celle que je vais développer maintenant.

Je vais, avec vous, essayer de trouver une idée de livre en partant du genre littéraire sur lequel je veux écrire. A partir de là, je vais noter tout ce que j'ai envie d'y mettre ou tout ce à quoi ça me fait penser.
Nous allons choisir la romance, tiens ! Même si ce n'est pas un genre sur lequel que j'aimerais écrire, je le choisis pour illustrer clairement ce que je vous dis.

Résultat ci-dessous : 


Voilà avec la simple idée d'écrire une romance, j'en suis venue à vouloir parler de la mort, de l'ésotérisme, de la religion, et d'un terrible secret pour amener un peu de suspense à cette histoire d'amour tragique.
Bon c'est très sommaire, la romance n'est pas le genre sur lequel je pourrais écrire, mais vous voyez comme il est simple ensuite de développer son intrigue au fur et à mesure des branches ! 

2- Créer un plan 


Ce fameux plan, vous avez souvent dû en entendre parler, il peut être très minimaliste et si comme moi vous n'êtes pas à l'aise avec les plans, il peut aussi tout bonnement se présenter sous la forme de la carte heuristique ci-dessus.

Sinon voici un exemple de plan que j'ai réalisé pour la romance dont je vous parle. Je vous préviens, c'est pour imager seulement, car personnellement, je n'utilise pas de plan, je ne sais pas faire et je crois que ça se voit ...!

Exemple de plan :


Le plan habituel (I A, II B, III C 1) va vous aider pour hiérarchiser vos idées, et vos scènes : connaitre le début, la fin, les rebondissements, etc.  Ça peut vraiment vous être utile si vous aimez savoir où vous mettez les pieds étape par étape. 
Vous pouvez également créer des fiches personnages (pour être cohérent et vous souvenir de toutes leurs informations), ce n'est pas du tout mon truc non plus, je préfère me lancer à corps perdu dans mon histoire ! Quitte à devoir réajuster si besoin.

3 - Commencer à écrire


Ah, voilà ! Le plus intéressant est enfin là ! Le temps de la rédaction a sonné. 
Mon principal conseil : se fixer un nombre de mots par jour à écrire, et s'y tenir ! Même si on est fatigué, même si on n'est pas inspiré et surtout tout garder même si on trouve que c'est mauvais. 

Dans ma technique à moi, il ne faut rien supprimer, tout conserver, et surtout ne jamais se relire ! Il faut avancer chaque jour sans retour en arrière possible. Si vous relisez ce que vous avez fait auparavant, vous serez tenté de modifier et de corriger et par conséquent, vous n'avancerez pas ou peu.

Pour réussir à écrire un roman, il faut accepter d'avoir écrit un premier jet avant d'avoir écrit un roman digne de ce nom. Et oui, un premier jet, c'est mal écrit, c'est nul, il y a beaucoup de modifications à faire, mais c'est normal !
Et attention, on ne corrige pas non plus les coquilles, les fautes de frappe, une pure perte de temps !

 Là, vraiment le but c'est que vous puissiez avoir écrit un roman. On se moque des fautes, des erreurs, des incohérences, des passages mous, etc. On veut l'intrigue posée de A à Z sur papier donc il faut avoir la tête dans le guidon pour cela.

Début de mon roman :


C'est d'ailleurs comme ça que j'ai procédé lors d'un célèbre challenge d'écriture (NaNoWriMo).
En un mois, à raison de 1700 mots environ par jour, j'ai écrit près de 50 000 mots, un petit roman donc. Et voilà, déjà mon roman était posé complètement sur papier.
J'ai juste rajouté beaucoup de passages par la suite en le relisant, car on se rend compte qu'il y a plein de choses non développées. Et c'est là que vous pourrez reprendre tout ce qui vous chante ! On rajoute ces scènes, ces descriptions uniquement à la correction dans cette technique.
J'en suis actuellement à environ 80 000 mots, mais je sais que tant que je n'aurais pas fini la correction, je risque d'en rajouter encore pour fignoler le récit en fait.

Je pense que c'est une méthode qui convient davantage pour l'écriture d'un premier roman, car elle permet de vaincre l'angoisse de la page blanche et de contrer l'effet du "c'est trop nul", car on ne se relit pas du tout, donc nous sommes obligés d'avancer jour après jour.

L'inconvénient néanmoins, le fait d'avoir à tout relire, réajuster et corriger plusieurs fois, car rien n'a jamais été fait pour pendant la rédaction à proprement dite.
Mais avoir réussi à écrire un premier roman, c'est déjà énorme ! Et c'était ça le but.

Voilà vous savez dorénavant que vous pouvez écrire un roman, et par conséquent que vous pourrez en écrire d'autres !


Alors, prêts à vous lancer dans l'écriture d'un roman maintenant ? 



Commentaires

  1. Un article que j'ai lu très attentivement. Pas que je me projette dans l'écriture d'un roman (bien que certains proches m'encourage). Je voulais d'abord comprendre les étapes. Merci pour cette méthodologie Kerry !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bon à savoir, merci de nous avoir partagé ce tuto. Je suis passionnée par la lecture et non à écrire un roman, mais en tout cas j'ai beaucoup apprécié tous ces conseils. Et je pense que je vais peut être essayer de le faire.

      Supprimer
    2. Avec plaisir les filles, ravie que cette article vous ait plu ! :D

      Supprimer
  2. C'est marrant parce que moi j'aime beaucoup me relire justement ! Je suis pas toujours en train de le faire hein mais quand j'ai écrit mon bouquin pour le concours Charleston l'année dernière, j'éprouvais le besoin d'alterner les périodes de relecture et de correction. ça me donnait l'occasion de "lisser" un peu ce que j'avais écrit car forcément, plus on avance dans une histoire, plus on éprouve le besoin de compléter certains points (ce que tu évoques en parlant du processus d’étoffement de l'intrigue). J'avais peur qu'en ne le faisant pas régulièrement, j'oublie des choses. Et puis ça permet de traquer les incohérences tout de suite avant de s'y enfoncer jusqu'au cou ^^ D'un autre côté, ça peut paraître décourageant car on avance moins vite. Mais je crois aussi que ce système me convient car je fonctionne sans plan. J'ai essayé hein ! Mais je n'arrive jamais à m'y tenir. Du coup construire et déconstruire en même temps m'aide à trouver la voie mais je ne suis pas auteure non plus, donc j'imagine que ma technique est tout, sauf à conseiller ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Honnêtement pour mon prochain, je me relirais pour éviter toutes ces multiples relectures et corrections qui me sortent par les yeux lol !
      Pour ne pas oublier des choses dans celui-ci, je notais tout dans un carnet, ça a bien fonctionné ça par contre ;)
      Oui voilà, moi je n'ai jamais su faire un plan ni m'y tenir, j'avance toujours à tâton et finalement je retrouve toujours mon chemin haha !
      Je pense qu'il y a autant de manière de faire que de personnes qui écrivent ;)

      Supprimer
  3. La mind map, le plan et des dizaine et dizaine de relecture

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens ça me rassure de lire "des dizaines et des dizaines de relectures" :p

      Supprimer
  4. Cet article est vraiment top ! J'adorai écrire un livre, et j'ai déjà commencé plusieurs choses, tes techniques sont top.
    Il faudrait que je trouve du temps pour continuer l'écriture

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, c'est gentil !
      Oui si tu veux le faire, prends-le temps de t'y mettre ;)

      Supprimer
  5. Merci, c'est super intéressant! De mon côté, je me suis inspirée de l'actualité pour participer au NaNoWriMo. En passant, les grands écrivains réécrivent leurs textes, tout comme tu l'as fait. C'est normal de réécrire. En fait, c'est ça le bout le plus difficile ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, je sais que c'est normal de réécrire, mais j'ai l'impression de partir de tellement plus loin qu'eux ;)
      Mais oui tu as raison, c'est ça le plus difficile !

      Supprimer
  6. Oh c'est hyper intéressant comme article ! Merci beaucoup ça peut m'aider :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de l'avoir lu, et ravie qu'il puisse t'aider ;)

      Supprimer
  7. Coucou,

    Un très bel article ! C'est un projet très ambitieux que de ce lancer dans un roman, personnellement, je ne m'en sens pas capable, ni assez créative ! Ceci dit, cela peut aider beaucoup de monde !

    Belle journée,

    Laura - Bambins, Beauté et Futilité

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou,

      Merci beaucoup ! Oui c'est un sacré projet, après il faut en avoir l'envie ;)

      Belle journée à toi !

      Supprimer
  8. Surtout garde toujours en tête ton objectif. L'écriture d'un roman est toujours quelque chose de difficile à aboutir mais au vu de ton organisation et de ta motivation, tu es sur le bon chemin.
    Chez nous, c'est ma fille qui est passionné d'écriture. Elle partage ses histoire sur wattpad et espère un jour pouvoir se faire éditer.
    Belle soirée ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton conseil, tu as tout à fait raison, c'est long et difficile mais ça en vaut la peine je crois :)
      Oh c'est génial pour ta fille, tu as un lien de ce qu'elle écrit ?
      J'espère que son rêve se réalisera !!

      Bonne journée ;)

      Supprimer

  9. Coucou !
    J'ai toujours rêvé de faire un livre mais je n'ai jamais trouvé la force de passer à la rédaction... Je crois que je n'arrive même pas à faire un plan comme le tient déjà ! Il faudrait que j'essaye ta carte heuristique aussi !

    Julie - Comme on est

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou,

      Pour commencer la carte heuristique est le plus simple je trouve ! :D
      Bon courage !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire